En mai, offrez du Muguet !

En mai, offrez du Muguet !

Actualité Produit de la semaine

Le muguet fleurit quand vient le printemps, il a donc été depuis longtemps une plante idéale pour célébrer la nouvelle saison, mais aussi pour attirer les bonnes grâces pour de futures bonnes récoltes.


Un peu d’histoire :

On fait remonter la tradition du muguet du 1er mai à la Renaissance, Charles IX en ayant offert autour de lui en 1561 comme porte-bonheur. La légende veut qu’en 1560, Charles IX et sa mère Catherine de Médicis visitent la Drôme où le chevalier Louis de Girard de Maisonforte offre au jeune roi un brin de muguet cueilli dans son jardin à Saint-Paul-Trois-Châteaux. Le roi, charmé, reprend cette pratique d’offrir chaque printemps un brin de muguet à chacune des dames de la cour en disant « Qu’il en soit fait ainsi chaque année », la coutume s’étendant rapidement à travers tout le pays.

Voici pourquoi est considéré comme un porte bonheur.

Découvrez petits brins et jolies compositions de muguet, chez Jacques DESCOURS, architecte floral et végétal aux Halles de Lyon.

muguet-descours 

 

 

 

 

 

 

 

Astuces pour la préparation de votre poisson

Astuces pour la préparation de votre poisson

Actualité Bon à savoir

Voici quelques bons conseils pour bien préparer votre poisson :

Vider le poisson :
Saisissez le fermement et à l’aide d’une paire de ciseaux, l’ouvrir de la queue vers la tête. Videz l’intérieur en éliminant intégralement le sang de façon à ne pas donner au poisson un goût amer. Lavez ensuite à l’eau claire. Votre poisson est prêt pour la cuisson !

Fariner le poisson :
Pour obtenir un poisson fariné uniformément, rien de plus facile que de le déplacer dans un sac en plastique avec un peu de farine et de secouer le tout !

Lever la peau d’un filet :
Après l’avoir écaillé et vidé, commencez par inciser le poisson en deux en faisant glisser le couteau, en diagonale, du dessous de la tête jusqu’à l’arête centrale, puis jusqu’à la queue pour  la séparer de celle-ci. Après cette opération, placez le filet à plat du côté de la peau et séparez la chair de la peau en inclinant légèrement la lame du couteau tout en la maintenant parallèle à la peau.

Retirer les arêtes :
Retirez tout d’abord la tête, la queue et les ailerons du poisson à l’aide d’un ciseau afin de pouvoir détecter plus facilement les arêtes, le but étant par la suite de tout enlever d’un coup en tirant sur l’arête centrale. Pour se faire, il faut exercer une pression avec le pouce sur l’un des côtés de l’arête centrale et  soulever l’autre extrémité à l’aide d’un couteau pour qu’elle puisse se détacher de la chair et que les petites arêtes partent aussi.

Découper un Turbot :
A l’aide d’une truelle en aluminium, tracez d’abord une ligne droite de la tête à la queue, puis des lignes parallèles. Des extrémités de ces lignes parallèles on tire des lignes transversales et l’on sert les morceaux compris en losange entre ces lignes. Servir le dos d’abord, ôter l’arête, ensuite le ventre ; cette dernière partie est la plus fine.

Découper une Daurade :
Enlevez les deux filets du dessus. Pour cela, incisez le dos et le ventre sur toute la longueur du poisson. Incisez ensuite la chair le long de l’arrête centrale. Dégagez les deux filets du dessus en les écartant de l’arrête à l’aide de la cuillère puis disposez-les sur une assiette chaud.

Découper un Bar entier :
Découpez le poisson en tranches horizontales de 10 cm de long environ et d’égale épaisseur en partant de la queue vers la tête. Ôtez ensuite l’arrête centrale.

Pour plus de conseils, rendez-vous chez nos poissonniers :
La maison Pupier
La poissonnerie Joany Durand

 

Bonne préparation !

 

(source : aquaculture de nos régions)
Bon à savoir : La cuisson des viandes

Bon à savoir : La cuisson des viandes

Actualité Bon à savoir

Voici quelques conseils pour bien cuire votre viande :

Commençons par les quantités :
- Comptez 150 g de viande par personne pour un rôti.
- 180 g pour un steak, une entrecôte ou un filet
- 200 g pour une viande en sauce
- 150 g pour un tartare
- 300 g pour de la côté de boeuf.


Les temps de cuisson :

Griller, poêler :
- Bleu : 1 mn à feu très vif
- Saignant : 1 mn 30 à feu vif
- A point : 2 mn 30 à feu moyen
- Bien cuit : 3 mn à feu doux

Rôtir :
- Saignant : 10 à 15 mn pour 500 g
- A point : 10 à 20 mn par 500 g
- Bien cuit : 20 à 25 mn par 500 g

Bon à savoir : Il est important de sortir la viande du frigo 20 mn avant la cuisson et de la saler seulement après la cuisson.