{Bon à savoir} Comment bien conserver ses légumes

{Bon à savoir} Comment bien conserver ses légumes

Bon à savoir

Alors que chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an, il est important de connaître les astuces afin de bien les conserver.

Dans un endroit frais, sec et sombre

Les pommes de terre et autres tubercules, l’ail et l’oignon et les cucurbitacées comme le potiron, se conservent de façon optimale dans un endroit sec, sombre et frais. La lumière donne une couleur verdâtre et un goût amer aux pommes de terre et la chaleur les fait germer.

Comment les ranger au réfrigérateur ?

Vous pouvez mettre au réfrigérateur, dans le bac prévu à cet effet, les légumes que vous allez consommer dans la semaine (exceptés ceux cités plus haut). Les températures y sont comprises entre 8 et 10°C et permettent une maturation lente du produit. Il faut éviter de les mélanger et ne pas les laver, cela les fait mûrir plus vite. Les champignons et les asperges doivent être disposés dans du papier absorbant.

Le congélateur, une bonne idée ?

Peut-on congeler tous les légumes ? Oui ! C’est une méthode qui vous permettra de les garder en parfait état durant dix mois maximum. La plupart, comme l’aubergine, la courgette ou les pommes de terre ont besoin d’être blanchis avant, c’est-à-dire d’être plongés dans de l’eau bouillante quelques minutes avant d’être mis dans de l’eau froide. N’oubliez pas de bien les sécher à l’aide d’un torchon ou de papier absorbant et de les mettre dans un sac de congélation avant de les ranger.

Le plus : il n’est pas nécessaire de les faire décongeler avant cuisson.

Et si on les déshydratait ?

C’est LA solution si vous ne savez pas quand les consommer. Pour cela, vous avez besoin soit d’un déshydrateur, que l’on trouve dans le commerce, soit d’un four. À l’aide de ce dernier, vous allez faire sécher vos légumes très lentement entre 30 et 40°C après les avoir préalablement blanchis. Surveillez de temps en temps pour vérifier le séchage. L’inconvénient de cette technique, c’est qu’elle prend généralement plusieurs heures.

La déshydratation sèche le produit en lui retirant toute son eau, mais ne lui enlève en rien ses qualités tant au niveau du goût que de ses valeurs nutritives. Cette méthode vous permet de garder vos légumes durant un an dans des bocaux placés dans un endroit frais, sec et sombre. De plus, elle constitue une bonne alternative à ceux qui souhaiteraient manger toute l’année des légumes qui ne sont pas forcément de saison.

Le saviez-vous ?

Les fruits ne doivent pas à être disposés à côté des légumes. Certains d’entre eux comme la poire ou la pomme dégagent de l’éthylène, une substance qui les fait mûrir plus rapidement. Elle leur donne également un goût d’amertume.
Le cas de la tomate : réfrigérateur ou air libre ? S’il est possible de la mettre au réfrigérateur pour la préserver plus longtemps, elle conserve mieux ses qualités gustatives à l’air libre. Une solution : ne les achetez pas en trop grande quantité, quitte à retourner une à deux fois par semaine au supermarché ! Moins acheter, c’est aussi moins gaspiller, alors à vos listes de courses !

 

Source : http://agriculture.gouv.fr/
Lancement du 1er magazine des Halles de Lyon

Lancement du 1er magazine des Halles de Lyon

Actualité Bon à savoir Evénements

Les halles de Lyon sont heureuses de vous annoncer le lancement de leur 1er magazine, en collaboration avec la société Digital Web !
Tiré à 20 000 exemplaires trois fois par an, ce magazine gratuit vous fera pénétrer dans les coulisses des Halles, entre bons produits et histoire de la gastronomie.

Le 1er numéro vient de sortir ! Il est en libre service chez tous les commerçants, mais également dans un réseau de distribution choisi : Office du tourisme, grands hôtels, brasseries, restaurants, golfs.

Bonne lecture !

sommaireMag

Privatisation des Halles : donnez une autre dimension à vos événements !

Privatisation des Halles : donnez une autre dimension à vos événements !

Actualité Bon à savoir Evénements Non classé

En effet, la Halle de Lyon, haut lieu de la gastronomie et de la convivialité lyonnaise vous propose différentes prestations de privatisation pour vos événements professionnels :

- Louez tout ou une partie de la Halle selon vos préférences.
- Prestations « manger et boire » sur mesure, en collaboration avec les commerçants.
- Mise à disposition de tout l’équipement locatif nécessaire au bon déroulement de votre événement : mange debout, sonorisation, estrade…
- Personnel pour le service, mais aussi pour l’accueil et la sécurité.
- Selon vos attentes, nous vous proposons également des options personnalisées, telles que l’accueil fleuri, verres gravés, cadeaux corporate..

Notre équipe se tient à votre disposition pour toute demande d’informations et vous promet des événements originaux et de qualité !

Pour toute demande, cliquez ICI.

Astuces pour la préparation de votre poisson

Astuces pour la préparation de votre poisson

Actualité Bon à savoir

Voici quelques bons conseils pour bien préparer votre poisson :

Vider le poisson :
Saisissez le fermement et à l’aide d’une paire de ciseaux, l’ouvrir de la queue vers la tête. Videz l’intérieur en éliminant intégralement le sang de façon à ne pas donner au poisson un goût amer. Lavez ensuite à l’eau claire. Votre poisson est prêt pour la cuisson !

Fariner le poisson :
Pour obtenir un poisson fariné uniformément, rien de plus facile que de le déplacer dans un sac en plastique avec un peu de farine et de secouer le tout !

Lever la peau d’un filet :
Après l’avoir écaillé et vidé, commencez par inciser le poisson en deux en faisant glisser le couteau, en diagonale, du dessous de la tête jusqu’à l’arête centrale, puis jusqu’à la queue pour  la séparer de celle-ci. Après cette opération, placez le filet à plat du côté de la peau et séparez la chair de la peau en inclinant légèrement la lame du couteau tout en la maintenant parallèle à la peau.

Retirer les arêtes :
Retirez tout d’abord la tête, la queue et les ailerons du poisson à l’aide d’un ciseau afin de pouvoir détecter plus facilement les arêtes, le but étant par la suite de tout enlever d’un coup en tirant sur l’arête centrale. Pour se faire, il faut exercer une pression avec le pouce sur l’un des côtés de l’arête centrale et  soulever l’autre extrémité à l’aide d’un couteau pour qu’elle puisse se détacher de la chair et que les petites arêtes partent aussi.

Découper un Turbot :
A l’aide d’une truelle en aluminium, tracez d’abord une ligne droite de la tête à la queue, puis des lignes parallèles. Des extrémités de ces lignes parallèles on tire des lignes transversales et l’on sert les morceaux compris en losange entre ces lignes. Servir le dos d’abord, ôter l’arête, ensuite le ventre ; cette dernière partie est la plus fine.

Découper une Daurade :
Enlevez les deux filets du dessus. Pour cela, incisez le dos et le ventre sur toute la longueur du poisson. Incisez ensuite la chair le long de l’arrête centrale. Dégagez les deux filets du dessus en les écartant de l’arrête à l’aide de la cuillère puis disposez-les sur une assiette chaud.

Découper un Bar entier :
Découpez le poisson en tranches horizontales de 10 cm de long environ et d’égale épaisseur en partant de la queue vers la tête. Ôtez ensuite l’arrête centrale.

Pour plus de conseils, rendez-vous chez nos poissonniers :
La maison Pupier
La poissonnerie Joany Durand

 

Bonne préparation !

 

(source : aquaculture de nos régions)
Bon à savoir : La cuisson des viandes

Bon à savoir : La cuisson des viandes

Actualité Bon à savoir

Voici quelques conseils pour bien cuire votre viande :

Commençons par les quantités :
- Comptez 150 g de viande par personne pour un rôti.
- 180 g pour un steak, une entrecôte ou un filet
- 200 g pour une viande en sauce
- 150 g pour un tartare
- 300 g pour de la côté de boeuf.


Les temps de cuisson :

Griller, poêler :
- Bleu : 1 mn à feu très vif
- Saignant : 1 mn 30 à feu vif
- A point : 2 mn 30 à feu moyen
- Bien cuit : 3 mn à feu doux

Rôtir :
- Saignant : 10 à 15 mn pour 500 g
- A point : 10 à 20 mn par 500 g
- Bien cuit : 20 à 25 mn par 500 g

Bon à savoir : Il est important de sortir la viande du frigo 20 mn avant la cuisson et de la saler seulement après la cuisson.